Retour à Pierrefitte
Histoire de cloches

Jean-Paul Cueille  a bien voulu mettre une note sur le Forum concernant les anciennes cloches de Sarroux, Il signalait qu'en même temps qu'une clocle Barthélémy
était fondue pour l'église de Sarroux une plus petite, "Barthélémy Hubert " était fondue pour  Pierrefitte
Je ne sais ce qui est advenu à la cloche Barthélemy Hubert ... elle disparut peut-être avant la vente du château à Antoine Dalmas (1822): la maison fut inhabitée pendant 30 ans .... Fut-elle récupérée par des cousins de la famille de BORT ? ... Je vois mal les voyous qui attaquèrent les superstructures de la maison en 1793 ... partir avec un objet qui était sûrement encombrant ... Elle n'y était plus quand les Tournemire s'y installèrent  (1830)

Quand je suis arrivé à Pierrefitte, il n'y en avait qu'une fêlée, sans inscription), installée par l'oncle Guillaume au dessus de la porte de la cuisine ... 
 En 1970, j'avais installée une cloche qui a  pendant longtemps appelé mes enfants pour le goûter
Elle est actuellement aux Renaudes  ... et sonne régulièrement "Madame est servie"
Je  fis remplacer en 2003 par celle dont la photo est plus bas

Depuis JP Cueille à une l'obligeance de m'envoyer des phots de l'intérieur du clocher de l'église de Sarroux
J'avais toujours entendu dire qu'il y avait deux cloches, offertes par mon arrière grand mère en 1925 à la mort de  Hugues (fils aîné de mon grand père)
décédé dans un accident de voiture le 24 août 1924 (à l'âge de 29 ans) laissant deux petite filles : Jacquotte et Huguette (postume)

Hugues était marin, Il commandait en second le "Pourquoi-Pas ? " lors de la première mission de Jean-Baptiste Charcot
Le "Pourquoi-Pas?" Navire d'exploration Polaire

Hugues fut tué dans un accident de voiture avant de repartir pour la seconde mission au cours de laquelle le bateau disparu ...
L'émotion familiale fut grande et les cloches de Sarroux ne furent pas baptisées Jacquotte et Huguette comme on me l'avais dit,
mais ces dernière furent les marraines de la  cloche en question





Elle est dédiée à St Barthélémy patron de la parroisse



Cette cloche fut en fait l'objet d'une souscription ... clik !
Mon ar-grd-mère (et son fils,  l'Oncle Guillaume, alors chef de famille) ne furent pas, dans un premier temps suffisamment généreux et M. le curé en fut de sa poche ..
L'affaire semble s'être arrangée rapidement  le "marraines" ... versèrent leur contribution (5 000F) ...  M. le curé  pu solder son compte et même ... acheter des bancs

M. Cueille précise qu'il y a 3 cloches dans le clocher de Sarroux,
Celle dont Jacqueline et Huguette ont été les marraines est placée sur le coté. C'est la plus grosse, mais aussi la plus récente : elle n'a que 78 ans !
Il y a au centre une cloche sans nom, âgée de 138 ans, puisque bénite en 1869 : c'est la plus ancienne.
Et puis sur l'autre coté, la cloche Marie Louise, bénite le 16 Août 1891, âgée de 116 ans. Son parrain a été l'abbé Mignon dont j'ai souvent entendu parler.
Le Maire de l'époque , dont le nom est fondu dans le bronze, était alors "Monsieur le Comte de Tournemire" (François, mon arrière grand père, l'Oncle Robert, derniers de ses fils avait 9 ans).


  Les deux cloches que j'ai connues à Pierrefitte



La vielle


La neuve



Pierrefitte, 24Kg, (DO 5, fondue par Cornille-Havard à Villedieux les Poeles)


____________________________________________________________________________________________________

Jean-Paul Cueille
Sujet: Baptême de cloches à Sarroux
2007-02-06 19:24:52


Bonsoir,

Voici comme promis la transcription d'un acte de deux baptêmes qui ont eu lieu dans l'église paroissiale de Sarroux (Corrèze) en 1742.

L'an mille sept cent quarante deux et le trantième du mois de iiun, assisté de ?? ?? françois Coudert vicaire de la présente paroisse que nous avons pris pour nostre secrétaire avons bénits la cloche supérieure de la présente paroisse à laquelle a été donné le nom de barthélémy dont a été parrein iean gone laboureur du vilage du chassain présente paroisse et marreine ianne chassaigne du présent bourg qui nont seeu signer

puis nous avons aussi bénits une seconde cloche pour le chateau de pierre fitte à laquelle a esté donné le nom de barthélémy hubert dont a esté parrein messire pierre debort (surement Pierre qui épouse en 1726 Jeanne BRUN ca 1691-1731 note de gdt) baron du dit chateau et marreine dame hailaine de courthille ( peut-être  de la sale (Je pense qu'il s'agissait de la fille de Pierre de Bort que nous appelons Marie Anne épouse de  Joseph de COURTHILHES note de gdt), qui ont signé avec notre secrétaire et nous et aussi mr le curé de la présente église.

Voir document original

(Signatures : )
pierrefitte
Chabrat Curé
Déliot curé de margeride, commissaire
coudert

A noter que toutes les lettres "j" ont, dans ce texte, été remplacées par des "i".